Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mexique

Utilisation d'une potion par l'épouse du Président dans une tentative de prise de pouvoir

Vicente Fox

Vicente Fox

Le 1er décembre 2000, Vicente Fox devient Président du Mexique.

En 1988, il avait été élu député fédéral, c’est à cette époque qu'il a connu Marta Sahagun, une ex professeure d’anglais qu’il a désigné porte-parole, puis porte-parole de son Gouvernement lorsqu'il a été élu Président. Pourtant des bruits courraient depuis longtemps sur cette femme et ses pratiques.

« Marta avait une propension à la sorcellerie. Elle pratiquait déjà beaucoup de choses. Sa relation avec le Président n’était pas simplement une relation de pouvoir, c’était une relation ésotérique. Elle avait un projet personnel, celui de devenir elle-même, la première femme Présidente du Mexique. » selon José Gil Olmos.

gettyimages (Vicente Fox, Marta Sahagun)

gettyimages (Vicente Fox, Marta Sahagun)

« Elle utilisait une potion à base d’une plante toloache, à laquelle il faut ajouter un poil ... et une goutte de sang ... Elle utilisait cette mixture de toloache ». C’est une plante utilisée pour les initiations masculines, sous la supervision des chamans. Les scientifiques ont trouvé que cette plante pouvait servir à l’élaboration d’analgésiques. Au Mexique cette plante est couramment utilisée dans l’élaboration de potion d’amour. C’est une potion qu’on peut faire avaler à quelqu’un dans son café, dans sa soupe ou un jus de fruit.

illsutration History
illsutration History
illsutration History

illsutration History

Il a été démontré scientifiquement que la consommation régulière de cette potion, conduit à des états de psychoses, à la paranoïa, à la crise d’identité et à la folie. Faire consommer cette potion au Président avait des répercussions et des risques en ce qui concerne les décisions qu’il pouvait prendre.

« Le changement de conduite, de posture et plusieurs autres attitudes, ont été induits par son épouse, Marta Sahagun ». José Gil Olmos

« S’ils consomment ce type de potion, ce n’est pas seulement un danger pour eux-mêmes, mais pour le peuple, car leur perception de la réalité est altérée ».  Felipe Gaytan Alcala (sociologue et spécialiste des religions »

« Des personnes proches du pouvoir ont témoigné qu'elle prenait les photos de leurs ennemis, elle les brûlait avec une tarentule vivante dans une coupe lors d’un rituel ».

« L’état major chargé de s’occuper de la santé du chef de l’Etat depuis les années 1930, a fini par demander à Marta Sahagun ce qu’elle faisait avaler au Président. Elle répondait avec désinvolture qu’elle lui donnait simplement des vitamines. Cela pouvait être considéré comme un attentat à la vie du Président ». José Gil Olmos. Le Président, apparaissait alors comme étant de plus en plus altéré.

« Plus tard le propre Président a confessé qu'il prenait des décisions qui allaient dans le sens de confirmer la candidature de sa femme à la présidence » José Gil Olmos.

José Gil Olmos

José Gil Olmos

Pourtant, cela n’a pas fonctionné. Elle a échoué à plusieurs reprises. Soit elle échoué dans la manipulation de ses potions, soit arriver au pouvoir est bien plus compliqué qu'utiliser des potions magiques.  

« Dans nos sociétés, une personnalité politique qui maintien dans son entourage proche; un chaman, un guérisseur ou un sorcier, n’est pas une chose qui nous surprend ». Raquel Musso (Historienne).

Les sorciers dans les hautes sphères du pouvoir (Partie II)

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :