Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

En pleine persécution des chrétiens dans le pays par le Parti communiste chinois, une secte qui prêche la résurrection de Jésus en femme et qui se comporte violemment envers ceux qui n'acceptent pas de devenir membre, connaît une certaine croissance.

Une secte violente qui prêche la réincarnation de Jésus en tant que femme, grandit en Chine

Connue sous le nom de Eastern Lightning, la secte s'appelle officiellement l'Église du Dieu Tout-Puissant et a été fondée en 1995. Actuellement, les autorités chinoises estiment que le groupe compte entre 3 et 4 millions d'adhérents.

La femme qui serait la réincarnation de Jésus s'appelle Yang Xiangbin et porte le surnom de Deng. Elle aurait une relation avec Zhao Weishan, le fondateur de la secte.

Aux origines de cette secte en 1991, se trouve la « révélation » reçue en pleine église par une chrétienne qui a été transformée après avoir reçu « la parole du Saint-Esprit » et entendu le « nom de Dieu » et la « Venue de Dieu ».

Après cette manifestation, selon les adhérents : « Tout le monde était enthousiaste, sans comprendre ce qui se passait ».

Un fort attrait émotionnel est utilisé comme justification pour attribuer à Deng le rôle d'être une réincarnation de Jésus : « Alors le Christ (Deng) a commencé à parler, prononçant un discours après l'autre. Les gens les ont distribués et ont estimé qu'ils étaient les paroles du Saint-Esprit, et certainement de Dieu. »

Une secte violente qui prêche la réincarnation de Jésus en tant que femme, grandit en Chine

Comme tout faux prophètes et prophétesses, Deng a déjà fait des prédictions erronées sur les dates de fin du monde.

Peut-être diras-tu dans ton cœur : Comment connaîtrons-nous la parole que l'Éternel n'aura point dite ? Quand ce que dira le prophète n'aura pas lieu et n'arrivera pas, ce sera une parole que l'Éternel n'aura point dite… Deutéronome 18:21-22. Toute grâce excellente et tout don parfait descendent d'en haut, du Père des lumières, chez lequel il n'y a ni changement ni ombre de variation. Jacques 1:17

Une secte violente qui prêche la réincarnation de Jésus en tant que femme, grandit en Chine

Étonnamment, la secte n’a pas été affaiblie par les fausses prophéties de fin du monde. Les adeptes affirment que Deng est « sur le trône de Dieu pour le Jugement dernier ».

La majorité des adhérents sont des femmes célibataires d'âge moyen, qui finiraient par abandonner leurs familles pour vivre dans des temples « secrets », qui fonctionnent également comme des maisons.

Le recrutement d'adhérents par la secte implique des enlèvements et des conversions forcées, c'est pourquoi le gouvernement la décrit également comme « la secte la plus violente du pays ».

 

En 2002 par exemple, ils ont enlevé 34 membres d'une église de maison protestante, qui ont été détenus en captivité pendant deux semaines. Les victimes ont été endoctrinées pour accepter Deng comme la réincarnation de Jésus, et quiconque refusait avait une partie de son oreille coupée.Un meurtre en 2014 est un autre exemple d'action violente : une femme a été lynchée dans un McDonald's à Hong Kong après avoir refusé une « invitation » de six adeptes de la secte à devenir un adepte de Deng.

Une secte violente qui prêche la réincarnation de Jésus en tant que femme, grandit en Chine

Les fondateurs de la secte ont fui à New York (USA) en obtenant le statut de réfugiés persécutés par le Gouvernement chinois, et de nombreux adhérents ont adopté la même stratégie. D'autres ont fui vers la Corée du Sud et Taïwan, ainsi que vers les territoires britanniques.

 

Gospel+

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :