Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Aujourd’hui les tests ADN sont populaires et chacun peut payer une centaine d'euros pour découvrir s’il est porteur d’un mauvais gène, s’il a du sang noir, blanc, arabe, asiatique etc.

Pourtant lorsqu’on accepte de faire ces tests, ils sont aussi conservés par les laboratoires et mis à disposition de la police. C’est une des façons pour la police de découvrir les liens de parenté d’un suspect. Par exemple,  on découvre un ADN sur les lieux d'un crime. Si la personne n'est pas fichée par la police, la police contacte les laboratoires et souvent quelqu'un de la famille, même éloignée, a fait un test ADN. S'ils découvrent un ADN similaire ou proche, ils peuvent remonter jusqu'au suspect grâce aux membres de sa famille.

Mais les laboratoires les conservent aussi dans le cas où d’autres personnes feraient le test en cherchant des membres de leurs familles. Ils peuvent ainsi être mis en relation. C'est devenu une gigantesque base de données.

illustration

illustration

« J'ai été adopté et j'ai toujours su que j'étais adopté. Mes parents m'ont dit que je venais d'une famille qui habitait dans une autre ville, j'ai été surpris. Quand les tests sont revenus, j'ai découvert que j'avais un cousin germain. Je lui ai envoyé un e-mail.  Premièrement, j’ai su que ma mère biologique était décédée. Deuxièmement, lorsque je suis né, j'avais déjà quatre sœurs et un frère.

Personne ne savait que j’existais ! Ma mère biologique avait caché la grossesse à tout le monde. Avant de mourir, elle a confié à l'une de mes sœurs biologiques qu'elle avait eu un bébé il y a longtemps et qu'elle l’avait confié à l’adoption. Elle ne l'a dit à personne d'autre. Quand ma sœur l'a dit au reste de la famille, ils ne l'ont pas crue ! Alors quand je les ai finalement retrouvés, elle a dit : "Vous voyez ! Toutes ces années ! Je vous l'avais dit ! Nous avons un petit frère !" ».

 

« Je suis un homme blanc élevé dans le sud des Etats-Unis avec des membres de la famille vraiment racistes. Ils  ont été choqués de découvrir que nous avons 4% de sang africain en nous. »

 

« J'ai fait l'ADN de santé il y a 18 mois parce que je voulais voir si j'avais le gène du cancer du sein, car il y a plusieurs incidences des deux côtés de ma famille. J'ai obtenu mes résultats et j’étais très confuse parce qu'il en ressortait que je n'avais pas de sang italien malgré le fait que la grand-mère de mon père était venue de Sicile en 1920. Il m'a fallu quelques minutes pour comprendre ce que cela signifiait réellement. Mes parents sont ensemble depuis que ma mère a 14 ans, je suis née quand elle avait 17 ans. J'ai appelé ma mère pour lui parler des résultats de l’ADN et elle a dit : « C'est intéressant », puis elle m'a demandé de ne pas en parler à mon père. Ma sœur a fait le test ADN et cela a confirmé que nous étions demi-sœurs. »

 

« Ma mère est tombée enceinte de mon père avant leur mariage, ce qui était très scandaleux en 1960. Alors, maman a quitté la ville et a vécu avec ma tante jusqu'à la naissance de l’enfant qu’elle a confié à l’adoption puis est rentrée chez elle. Quelques années plus tard, elle a épousé mon père et a eu trois autres enfants, dont moi. Cinquante-cinq ans plus tard, après la mort de mes deux parents, ma tante a laissé échapper que mes frères et moi, n'étions pas les seuls enfants de nos parents. Ma sœur a fait un test ADN et peu de temps après, nous avons rencontré notre grand frère et sa famille et nous sommes devenus très proches. »

 

« Il y a quelques années, ma femme et moi avons passé le test ADN « 23 and Me ». Elle a découvert que son ADN correspondait à 23% à quelqu’un d’autre, ce qui est élevé pour quelqu'un qui ne fait pas partie de la famille. Elle lui a envoyé un message et ils ont commencé à parler. Il avait environ 10 ans de plus qu’elle, il lui a dit qu'il avait été adopté, et la seule chose qu'il savait était des informations biologiques de base. En raison de son âge, cela aurait signifié que sa mère avait environ 14 ans quand elle l'a eu, mais sa mère n'a jamais rien dit à ce sujet. Elle a demandé à son plus jeune oncle et il a dit qu'il se souvenait que sa sœur était partie pendant quelques mois parce qu'elle était «malade» et que la famille a juste prétendu que cela ne s'était jamais produit. Ma femme a donc maintenant un frère. »

 

« J'ai découvert que mon père n’était pas mon père. Mon père a également fait un test ADN, et il a aussi découvert que son père n’était pas non plus son vrai père »

 

«  Je suis généalogiste génétique. Le cas le plus choquant que j'ai vu était celui d'une personne dont l'ADN a conduit sa mère à admettre qu'elle avait été violée par son frère aîné. Situation très difficile pour la famille. La personne qui est venue me voir a fini par découvrir que son oncle était aussi son père.

Je préviens maintenant les clients, l'ADN peut résoudre vos problèmes, mais il peut aussi découvrir des durs secrets de famille, alors réfléchissez. »

 

 

« Ma tante a découvert que sa mère avait trompé son père et qu'elle était le fruit d’un adultère.  »

 

« J'ai retrouvé une demi-soeur qu'aucun de mes frères et sœurs ou ma mère ne connaissait. Mon père avait eu une liaison il y a 50 ans, il est mort maintenant. Pour nous, ce n'était pas vraiment une surprise, nous avons déjà une demi-sœur issue d’une autre liaison. Nous nous sommes tous rencontrés quelques fois, c'était agréable. »

 

« Mon amie a décidé d'offrir à sa sœur jumelle et à ses parents un kit de test ADN pour Noël. Lorsque ses parents ont ouvert le cadeau, ils se sont regardés et ont dit « Oh... merci ». Ils ont rapidement essayé de passer à d'autres cadeaux. Mon amie était un peu confuse, mais a laissé tomber.

Plus tard, ils sont allés faire leur promenade le jour de Noël. La mère et la sœur marchaient devant elle pendant qu'elle marchait avec son père. Son père a avoué que les jumelles avaient été adoptées. La mère s'est retournée et a commencé à pleurer - elle ne pouvait pas croire que son mari l'ait dit à sa fille sans qu'ils en parlent d'abord. Ils avaient prévus de garder le secret pour toujours.

Elle n'avait jamais soupçonné qu'elle ou sa sœur avaient été adoptées parce qu'elles ressemblent beaucoup à leurs parents. Elles sont aussi petites de taille, tout comme leurs parents. »

 

« Ma grand-mère a été abandonnée peu de temps après sa naissance dans une église par une dame blanche âgée. Elle a été adoptée par un fermier blanc qui avait déjà 11 enfants. Elle est décédée 20 ans avant ma naissance et ressemble à Maya Rudolph sur les quelques photos que j'ai vues, mais elle insistait sur le fait qu'elle était en partie sicilienne. Quoi qu'il en soit, ma mère m'a fait faire un test ADN il y a quelques années. Ma grand-mère était définitivement à moitié noire et je n'ai pas d'ADN sicilien ou italien. »

 

« Mon collègue de travail qui a 35 ans a découvert qu'il avait une fille de 17 ans. Il l’a eu avec une jeune femme qu’il avait rencontré alors qu’il avait 17 ans. Cette femme est décédée d’un cancer du sein et sa fille est élevée par ses grands-parents. Ils se sont rencontrés et restent en contact »

 

« J’ai découvert que mon père est un délinquant sexuel »

 

« Ma femme a découvert que l’actuel mari de sa mère était son vrai père et pas celui avec qui elle était mariée depuis 40 ans et qui est maintenant décédé. En gros sa mère avait trompé son mari , et elle ne veut pas aborder le sujet aujourd'hui. ».

 

« Ma femme a découvert que son père n'était pas son père biologique, son père biologique était en fait le patron de sa mère. »

 

« Mon oncle a fait le test et a découvert un frère et une sœur qui ont été confiés au service d’adoption, mais la famille avait appris qu'ils étaient morts pendant l'accouchement. »

 

« J'ai un oncle qui a été mis en adoption. Il a contacté ma grand-mère (sa mère) et elle a pensé qu'il voulait  lui extorquer  de l’argent (ils sont aisés). Mon père qui est son frère, lui a tendu la main et ils ont développé une relation. Ils se ressemblent beaucoup physiquement, et contrairement à sa mère qui ne veut pas de lui parce qu’elle croit que son fils abandonné revient lui réclamer des sous, il s'avère qu'il est lui-même multi-millionnaire. »

 

« J'ai fait un test ADN et j'ai découvert que je suis ethniquement à 25 % juive ashkénaze. Après huit mois de fouilles sérieuses, j'ai découvert que mon grand-père n'était pas le père biologique de mon père. »

 

« Un parent m'a contacté. Il a le même âge que mon père et avait l'air tout à fait apparenté. Il a été adopté et voulait se connecter avec sa famille biologique. Pour faire court, j'ai découvert que mon grand-père avait une liaison avec ma grand-tante et ils ont mis le bébé en adoption. Ma grand-tante est partie alors qu'elle était enceinte et est revenue sans le bébé. C'était les années 60. La famille paniquait à ce sujet en essayant de garder le silence. Je me sentais mal pour le gars alors j'ai fait de mon mieux pour l'aider. Donc techniquement, c'est mon oncle/cousin. »

 

« Ma grand-mère a découvert que ses deux sœurs ne sont en fait que des demi-sœurs. Elle découvre que son vrai père était le gars qui possédait le magasin du coin où sa mère travaillait. »

 

« Mon beau-père a découvert qu’il était le fils du laitier et tout le monde y compris sa sœur, le savait, sauf lui »

 

« En faisant le test, une amie a découvert que son père n'était pas vraiment son père. Sa mère a eu une liaison et elle en était le résultat. Cela a déchiré sa famille. Son père ne savait pas qu'il n'était pas vraiment son père. »

boredpanda

boredpanda

https://fr.news.yahoo.com/issue-dune-pma-accuse-gyn%c3%a9cologue-094434215.html

https://fr.news.yahoo.com/issue-dune-pma-accuse-gyn%c3%a9cologue-094434215.html

Tag(s) : #Divers, #SIGNES DES TEMPS APOCALYPTIQUES

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :