Une loi contre les dérives «réactionnaires»

Ces dernières années, de nombreux Nord-Coréens ont adopté des expressions argotiques sud-coréennes, chantent des paroles de K-Pop et arborent les dernières coiffures à la mode. Ce sont autant de dérives intolérables pour le régime de Pyongyang, qui a promulgué l'an dernier la loi anti-réactionnaire. Celle-ci veut interdire et punir tout ce qui est sud-coréen. 

  • Prions pour une réconciliation entre la Corée du Nord et la Corée du Sud, officiellement toujours en guerre.

 

La Bible parmi les livres interdits 

La loi anti-réactionnaire a aussi un impact spécifique sur la persécution des chrétiens. L'article 28 prévoit jusqu'à 10 ans de travaux forcés pour le crime d'importation de matériel interdit. Voire la mort, pour l'importation de grandes quantités. La Bible figure parmi les livres interdits mentionnés dans cet article. Ce n'est pas une surprise, car il est bien connu que la possession d'une bible en Corée du Nord a souvent conduit à de graves sanctions, y compris l'exécution. Le fait d'être chrétien est aussi mentionné dans la loi. Au même titre que la possession ou la vente d'une bible, il s'agit d'un crime grave qui doit être sévèrement puni. 

  • Prions pour que les autorités nord-coréennes n'utilisent pas cette loi pour combattre les chrétiens.

 

Une pression encore plus forte 

Avec la nouvelle loi, le nombre de chrétiens arrêtés et le nombre d'églises de maison fermées ont augmenté. Les chrétiens sont soumis à une pression encore plus forte. Le pays vit dans le déni absolu de la liberté religieuse, avec des arrestations et des détentions arbitraires, des actes de torture... À tel point que d’après les analystes de Portes Ouvertes, la violence de la persécution s’est encore aggravée en 2021. Elle atteint à l'aube de 2022 des niveaux sans précédent. Et si la Corée du Nord n'est plus le n°1 de l'Index Mondial de Persécution des Chrétiens, c'est en raison d'une augmentation de la persécution encore plus forte en Afghanistan. 

  • Prions pour une diminution significative de la persécution en Corée du Nord en 2022.

 

PortesOuvertes