Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un pasteur du New Hampshire s'est suicidé deux jours après son licenciement par l'église pour des allégations « crédibles » d'agression sexuelle sur des adolescents.

Etats-Unis : Un pasteur se suicide

Il s'agit du pasteur jeunesse de l'église. J'ai moi-même passé mon adolescence en fréquentant une structure de ce type. Dans les grandes communautés religieuses, il n'est pas rare qu'un pasteur "jeunesse" soit désigné pour assister les 12-18 ans de l'église, avec qui le pasteur organise des enseignements, des activités et autres campements pour encadrer les jeunes. Dans mon église, nous étions si nombreux que cela ressemblait à un petit lycée. Nous avions alors 2 pasteurs jeunesse et une dizaine d'encadrants. L'église avait 4-5 pasteurs au total.

 

 

Le pasteur Jarret Booker, 37 ans, était le pasteur du ministère de la jeunesse à l'église baptiste de Nashua (New Hampshire) depuis près d'une décennie lorsque ses victimes présumées se sont manifestées le mois dernier. Les accusations ont été jugées crédibles par l'équipe dirigeante de l'église, qui a licencié le pasteur.

"Malheureusement, dans la soirée du 27 novembre, Jarrett Booker s'est suicidé, refusant de faire face aux conséquences de ses actes", ont déclaré les anciens et les diacres de l'église dans un communiqué. "Ce suicide a considérablement ajouté à la complexité et à la douleur de la situation".

 

Etats-Unis : Un pasteur se suicide

 

Booker était marié et père d’un enfant, il travaillait "exclusivement avec des adolescents", indique le site Web archivé de l’église.

Une enquête interne rapide "a révélé de nouvelles preuves d’inconduite", ont déclaré les dirigeants, qualifiant les actions du pasteur d’"inexcusables".

 

Triste affaire, mais heureusement depuis un an ou deux, on constate qu'un grand nombre d'églises protestantes ne veulent plus passer sous silence les pervers sexuels et les violences domestiques. Plusieurs églises ont intégré des directives pour protéger les victimes et coopérer avec les autorités policières.

Partager cet article

Repost1
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :