Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Après avoir demandé l'aide de Dieu, une femme parvient à pardonner aux hommes qui ont tué ses petits-enfants dans l'attentat à la bombe d'Oklahoma City en 1995.

Le matin du 19 avril 1995, Kathy Sanders et sa fille Edie déposent les enfants à la crèche. Les deux travaillaient à quelques pâtés de maisons du bâtiment de la garderie. Quelques heures plus tard, une bombe a explosé, le bâtiment Murrah a été détruit. Puis, l'une après l'autre, les bombes ont explosé à nouveau.

Kathy et Edie ont regardé le bâtiment où se trouvait les enfants et tout ce qu'elles ont vu était un tas de décombres. La mère des enfants est tombée à genoux en criant : « Mes bébés, mes bébés ! »

Ils ont choisi de pardonner l’impardonnable : Kathy Sanders

Douleur et questionnement à Dieu

 

La douleur de perdre ses petits-enfants a été dévastatrice pour Kathy. Pour ajouter à la douleur de perdre ses petits-enfants, elle regardait sa fille, Edie, souffrir. C'était le moment le plus sombre de sa vie au point où pour la première fois, elle voulait se suicider. Elle était dans un état tel, qu'elle avait du mal à prier.

« Comment le Dieu bon et aimant, que j'ai toujours aimé et servi, a-t-il pu permettre que cela m'arrive ? », a pensé la grand-mère à ce moment-là. Finalement Kathy a pu crier à Dieu, lui demandant de l'aider à surmonter ce qu'elle ne pouvait pas comprendre. « Si les choses sont ainsi, Seigneur, tu dois m'aider ! ». Peu de temps après, les suspects Terry Nichols et Timothy Mcveigh ont été arrêtés.

Ils ont choisi de pardonner l’impardonnable : Kathy Sanders

Apprentissage du pardon

 

Kathy a cherché la vérité sur l'attentat et a conclu que ce n'était pas Dieu qui avait tué ses petits-enfants, au contraire, Dieu les a reçus quand ils sont allés au ciel.

Après avoir rencontré la mère de l'un des hommes responsables de l'attentat, cela lui a permis de faire un premier pas pour apprendre à pardonner. « J'ai commencé à m'asseoir avec elle dans la salle d'audience. J'ai mangé avec elle, puis je suis devenue son amie lorsque le jugement est terminé. Plusieurs mois plus tard, j'ai reçu une lettre de Terry Nichols me remerciant de m'être lié d'amitié avec sa famille ».

Dieu a donné des éléments sur lesquels s’accrocher pour parvenir à pardonner. Après avoir été touché par l’attitude de Kathy, un des hommes à ouvert son cœur à Jésus après avoir confessé ses péchés.

« Je suis devenue sa sœur en Christ et j'avais peur que sa propre famille l'oublie en prison. Alors je les ai cherchés et je les ai reçus dans ma maison », a-t-elle déclaré. Kathy dit qu'elle comprend que les tueurs doivent être punis pour leurs crimes, mais que le pardon et la punition sont des choses différentes. Elle dit aussi que le pardon lui a appris des choses très précieuses.

« Le fardeau que nous portons à cause de la haine, du manque de pardon et de l'amertume est dévastateur. Rester en colère est amer, c'est comme boire du poison et attendre la mort de l'ennemi », a-t-elle déclaré. « J'ai appris que le pardon m'apportait paix et joie. Maintenant, j'ai un sourire sur mon visage et une louange dans mon cœur. J'ai aussi appris que le pardon est un grand cadeau que l'on s'offre », a-t-elle conclu.

 

Guiame

Ils ont choisi de pardonner l’impardonnable : Kathy Sanders
Tag(s) : #DISCUSSIONS BIBLIQUES

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :